Couverture bientôt disponible

Tableaux d'Arabie

Les sites grandioses, les espaces boisés et la délicate fraîcheur des sommets font du Asir une région enchanteresse. « C’est peut-être là que se trouvait le jardin d’Eden », écrivait l’agent politique Philby, chargé par le fondateur du Royaume d’Arabie Saoudite, Abdul Aziz, de dresser dans les années trente la carte des confins méridionaux du Asir. Le relief de cette région conditionne différents styles de vie : le long de la mer Rouge s’étire la plaine côtière de la Tihama, chaude et humide. Elle accueille des populations vivant de l’agriculture et de la pêche, dont les huttes de paille au toit conique serré dans un joli réseau de cordages rappellent les influences de la proche Afrique. Des tribus occupent les hautes terres de la Sarat, aménagées en terrasses. C’est dans cette région accidentée que s’inscrit un patrimoine architectural unique : au Nord se dressent des maisons en pierre sèche, dont les murs sont décorés d’éclats de quartz artistiquement agencés. Plus au sud, la terre à bâtir vient se superposer à la pierre. Dans cette zone de fortes précipitations, des larmoirs protègent les murs de terre contre l’érosion pluviale. Au-delà, la terre reprend ses droits. Aux grisailles de l’Arabie pétrée, certaines maisons opposent leurs façades multicolores. Ces fresques extérieures exécutées par les femmes ne sont qu’une première parure, c’est à l’intérieur qu’on découvre un authentique art populaire.
  • Hors collection
  • Paru le 03/10/1996
  • 200 pages - 287 x 292 mm
  • Relié sous jaquette
  • EAN : 9782700311112
  • ISBN : 9782700311112

Du même auteur

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts . En savoir plus
fermer