Nouveauté Venise n'est pas à vendre

Venise n'est pas à vendre

    • Traduction (Allemand) : Gabriella Zimmermann
« Je vis dans une ville qui subit l’amour de plus de trente millions de personnes par an. Aucune raison de se plaindre, me direz-vous ; il y a pire comme destin : être atteint de leucémie, de toxicomanie, ou encore survivre dans les déserts glacés des zones polaires où seules certaines variétés de lichens osent pousser. Et pourtant, aujourd’hui pour ses habitants, vivre à Venise signifie surtout observer sa ville en train de mourir. »

Mariée à un Vénitien depuis de longues années, c’est seulement lorsqu’elle a su piloter sa topetta sur la lagune que Petra Reski s’est sentie pleinement vénitienne. Dans ce livre dédié à « sa » ville, elle partage ses souvenirs intimes entre le cinéma San Marco, le théâtre Ridotto et d’autres lieux mythiques et nous fait partager la parenthèse enchantée du confinement qui a rendu les canaux à ses habitants…
Cette déclaration d’amour vivante et attachante est avant tout une contre-carte postale. Écrit sans complaisance, ce récit témoigne de la nécessité d’un engagement politique et citoyen pour sauver Venise de la corruption institutionnalisée, du tourisme destructeur et de l’urgence écologique qui la menacent.
  • 336 pages - 135 x 209 mm
  • Broché
  • EAN : 9782080281463
  • ISBN : 9782080281463

Autour du livre

On en parle...

« Un récit littéraire poignant. »
LE FIGARO
« Un plaidoyer vibrant  pour sauver la cité des doges des griffes, du surtourisme et des spéculateurs. »
LE FIGARO

Vous aimerez aussi

Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement, des cookies de mesure d’audience et des cookies de modules sociaux. Pour plus d’informations et pour en paramétrer l’utilisation, cliquez ici. En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.

fermer